De la 3A à la Patagonie, Benoit le baroudeur… – MaterTimes

De la 3A à la Patagonie, Benoit le baroudeur…

Actualités

Benoit Palante a quitté notre lycée et le local 123 où logeaient les 3A en 2003-2004 pour emprunter les chemins de traverse et finalement toucher ses rêves. Un voyage pas vraiment tranquille qu’il a mené avec le sourire et de la ténacité.

Son récit à travers le compte rendu des élèves qui l’ont écouté émerveillés deux heures durant mercredi dernier, d’ici peu.

Flashback en 2004 : Benoit quitte le lycée pour l’internat Saint-Vincent à Soignies. Il revient à Bruxelles, au Collège Jean 23 avant de décrocher un diplôme d’éducateur à Saint-Boniface-Parnasse.

Aventurier dans l’âme depuis toujours et grand sportif devant l’Eternel, notre baroudeur a décidé de partir à la conquête du monde.
Son rêve, c’est de voyager – sans argent – de l’Alaska à la Patagonie. Bref, de parcourir le continent américain du Nord au Sud, à vélo. A-t-il atteint son objectif ?

Rejoindre la Terre de Feu, à vélo, sans argent ou presque, en partant de l’extrême nord du Canada, Cupidon en a voulu autrement ! Tout avait pourtant bien débuté.

1ère étape : Vancouver, sur la côte ouest du Canada. Benoit profite d’un PVT (Permis Vacances Travail) pour se familiariser au pays, à ses habitants et surtout ses coutumes. Il en a surtout apprécié le climat de confiance (pas de risques de vol quand on laisse son GSM sur une table). Le wwoofing, la vente de bières belges et des activités d’animation auprès des jeunes et même le lavage des vitres des gratte-ciels de 60 étages lui permettent d’acquérir un vélo et de découvrir les richesses de la région. Skier le matin et enchaîner avec de la natation en mer l’après-midi. Pas danger : il s’est perdu au milieu de la montagne en pleine rando de 3 jours qui s’est subitement prolongée d’un jour !
Des surprises et des cadeaux comme les aurores boréales parsèment ses sorties « nature ».

Pendant son séjour de préparation, il a suivi des cours d’anglais avec d’autres étrangers dont une jeune Chilienne… et c’est en espagnol, que Benoit s’est spécialisé ! Changement de programme et vente du vélo pour un billet d’avion pour l’Amérique du Sud, le Chili, l’Argentine, l’Equateur et la Bolivie. De nouveaux horizons et de belles rencontres : là-bas, il nous confie que les valeurs humaines de l’accueil et de la famille ne sont pas que des mots.

Son exposé soutenu par un beau « powerpoint » spécialement conçu pour les 3A entraîne les élèves dans des contrées enchanteresses. Le Machu Picchu, le canyon de Colca, … gomment un peu son regret d’avoir abandonné son projet initial. Ce n’est que partie remise !

Aujourd’hui, il est en Belgique et postule dans les écoles. C’est ainsi qu’il vient de terminer un interim à Saint-Boniface et en entame un autre à l’institut Don Bosco (chez Madame Brahy, notre ancienne directrice adjointe).

A la fin de son intervention, il fournit quelques filons et adresses pour organiser un voyage comme le sien.**

Les voyages forment la jeunesse.* 

Texte rédigé en commun par les 3A sur base des prises de notes.

 


Merci Benoit pour ton témoignage et, surtout, pour tes messages de sagesse malgré ton jeune âge.
Merci aussi pour les friandises !
Ton ancien titulaire 😉


* Le même proverbe ailleurs
Travel broadens the mind, voyager nourrit l’esprit. (anglais)
Viajar es abrir la mente, voyager, c’est ouvrir l’esprit. (espagnol)
Vivre est quelque chose pour apprendre, mais voyager est mieux. (turc)
Si tu n’as pas étudié, voyage. (foufouldé)
Voyager ajoute à sa vie. (berbère)
Quiconque voyage beaucoup, s’instruit. (zaïrois)
Celui qui ne voyage pas ne connaît pas la valeur des hommes. (maure)
Qui a beaucoup voyagé est mieux que qui a beaucoup vécu. (marocain)
**
Les bonnes adresses de Benoit, bientôt !