Bravo Méline ! – MaterTimes

Bravo Méline !

Actualités,Sports

Méline Orosz, une  élève de 6A et qui a fait tout son parcours à Mater, vient d’être sélectionnée pour défendre les couleurs de la Belgique au Championnat du Monde de padel junior.

 

3 belles victoires dont celle contre le Royaume-Uni.

Luna a rencontré Méline. Compte rendu 😉

Une super belle expérience à vivre que les lecteurs du MT et de tout le lycée suivront de près !

 

 

 

 


Le jour 2 a déjà commencé au championnat du monde de Padel à Malaga! 🇪🇸☀️ La Belgique a la chance d’être présente !
Très contente de notre team junior et ambiance de folie. Merci beaucoup de m’avoir confié le rôle de capitaine.

On va tout donner, Vamos padel !

Continuez à nous supporter, on a besoin de vous pour représenter nos couleurs ! C’mon Belgium🇧🇪🎾

 

 


Jour 3 : EXPLOIT de Méline qui avec sa partenaire a battu le Mexique !
On peut féliciter à fond Méline qui a battu Avec sa partenaire les filles du Mexique en U18 sur le score de 6-0 / 6-1. L’ambiance était de feu et nos joueuses aussi. Les Belges donnent tout pour bien représenter leur pays.
Continuez à supporter Méline durant son rêve. C’mon Belgium 🇧🇪

 

 

 

 


Du 8 au 15 octobre, j’aurai la chance de réaliser mon plus grand RÊVE à Malaga en Espagne ! Ce sera une semaine spéciale, le moment d’ouvrir la page d’un nouveau livre et de vivre une nouvelle histoire d’amour avec le padel ! Il n’y a rien de plus beau que d’être sélectionnée dans l’équipe nationale belge pour partir au CHAMPIONNAT DU MONDE DE PADEL JUNIOR À MALAGA😍😍😍
Je n’ai pas les mots pour décrire mon émotion, c’est juste un rêve qui se réalise. C’est une chance énorme d’y participer, c’est une première dans l’histoire du padel belge junior. La plus belle surprise est que mes 2 coachs (Nick et Julien) partent avec nous! Et encore mieux, on m’annonce que mon amie en or, ma complice, bref la meilleure des soeurs part avec moi. Je ne m’y attendais pas du tout à cette surprise et je te remercie (Helena) d’être là à chaque fois pour réaliser mes rêves. 😁
La motivation est de plus en plus grande chaque jour et l’envie d’y être est énorme. Le plus important est de représenter les belles couleurs de notre pays.
Je voudrais remercier mon papa (Michel) sans lui je ne serais jamais arrivée là. Je te remercie de croire en moi et d’être le plus grand supporter du début à la fin dans tous les moments importants au padel.
Merci aussi à ma maman (Fabienne) qui m’a toujours supportée dans le sport, qui me suit partout et qui a toujours été là pour moi.
Merci à la fédération belge de padel (Alex) de faire vivre une telle expérience à tous les espoirs du padel belge. Sans toi, on n’irait pas à ce championnat du monde !
Surtout un tout tout grand merci à la plus importante, ma super partenaire. Sans toi, je ne pourrais pas y participer et former une si belle equipe! On va former une DREAM TEAM Mele ❤️
Merci à ceux qui ont tout fait pour nous pour qu’on puisse y participer.
N’oubliez pas de nous soutenir dans cette expérience extraordinaire et surtout vive le padel et C’MON BELGIUM!!🇧🇪🇧🇪🇧🇪
On y est presque les gars! J-10 😱😍
#WorldChampionship #Junior #Malaga #dream #belgium #move2padel #padelislife #padelinternational #oreepadel


Luna a rencontré Méline dans le cadre d’une de ses missions comme journaliste. Son compte rendu :

Méline a commencé le tennis à 4 ans. A 13 ans, le meilleur ami de son père voulait absolument lui faire découvrir le padel alors qu’elle passait des vacances à Barcelone. Elle y a directement accroché car c’est vraiment amusant et ludique.

Tennis et padel. 60 pour cent des coups au padel sont différents de ceux du tennis. Toujours en double et avec plus de stratégie. Le terrain fait 20 m sur 10 avec comme particularité d’être entouré de vitres. La raquette en carbone est plus petite avec des trous. Une corde au bout du manche. Les balles ont un bar de pression de moins que dans celles du tennis.

Son pire souvenir au padel est quand elle s’est blessée lors d’un tournoi en Belgique. Elle a dû s’arrêter en plein match pour ne pas empirer la déchirure au quadriceps. Plusieurs mois de repos l’ont écartée des terrains.
Méline nous a surtout parlé de sa participation au championnat du monde junior à Malaga. C’était un rêve pour elle et elle n’aurait pas cru une seconde que ce rêve se réaliserait.

Capitaine, O, Capitaine. Elle était surexcitée et très heureuse d’apprendre qu’elle pouvait partir au championnat du monde à Malaga, sa motivation était énorme. Cela faisait très longtemps qu’elle espérait ce moment. Fierté supplémentaire : elle a été nommée capitaine, une motivation spéciale pour montrer le bon exemple aux plus jeunes.

Elle a remporté trois victoires là-bas. C’était un exploit pour lequel elle a tout donné. Sa partenaire et elle ont gagné contre le Mexique, les USA et l’Angleterre. La victoire contre cette dernière fut très stressante et difficile car le score était serré. Son match contre l’Espagne, championne du monde a été une expérience très enrichissante.

Tout au long de cette aventure, il y avait beaucoup d’ambiance dans l’équipe ; durant les matchs et même en dehors du terrain.
Les Belges ont découvert beaucoup d’affinités avec les joueurs du Portugal, du Mexique, de l’Espagne et du Brésil notamment.
Méline garde énormément de bons souvenirs de ce championnat du monde à Malaga. En particulier, celui où elle s’est retrouvée sur un catamaran avec tous les capitaines de tous les pays.

Cela restera pour elle la plus belle aventure de padel qu’elle n’ait jamais vécue (NDLR : à ce jour).


https://www.rtbf.be/sport/tennis/detail_le-tennis-et-le-padel-francophones-s-associent?id=9724565