Du scolaire au théâtre… – MaterTimes

Du scolaire au théâtre…

Actualités

Interview d’Alexandre Coussement, co-metteur en scène de la pièce de théâtre.

Comment t’es venue l’envie de participer à mise en scène de la prochaine pièce ?
Honnêtement, je ne pense pas que je mette la pièce en scène, c’est le travail de Monsieur Wallon. Je vais plutôt aider à trouver des idées. Et pour ta question, j’ai beaucoup d’amis qui sont acteurs dans la pièce et, comme je ne suis pas très bon en expression orale, je pense que c’est la meilleure façon de m’impliquer et d’aider à faire quelque chose pour la pièce.

Qui compose l’équipe de la pièce, acteurs, décorateurs, metteur en scène, trésorier, … ?
Il faut savoir que c’est une grande équipe, je ne pourrais pas citer tout le monde. Il y a surtout des 6è parmi les acteurs mais aussi des 5è. Il y a également des professeurs : Monsieur Wallon, le pilier central avec Madame Ledent. Je reviendrai plus en détails sur cette question plus tard.

Le rendez-vous est pris  ;-).
En ce qui te concerne, quels sont tes loisirs en dehors du théâtre ?

J’aime faire du vélo, écouter de la musique, regarder des séries même si je n’ai pas beaucoup de temps à cause du travail pour l’école.

Comment comptes-tu gérer les études et la pièce en plus de tes loisirs ?
C’est assez difficile parce qu’on se rend compte, en début d’année, que c’est plus compliqué que ce que l’on pensait et que ça demande plus d’investissement que prévu. Au bout d’un moment, j’aurai trouvé mon rythme et tout sera plus simple.

Que pense ta famille de ton implication dans la pièce ?
Je pense qu’ils trouvent ça chouette que je m’investisse dans ce genre de choses.

Comment décrirais-tu Mater Dei en trois mots ?
Je dirais : investissement, droiture, liberté.

As-tu une anecdote sur tes années à Mater Dei ?
En 6 ans, je trouve que j’ai grandi avec l’école. Avec du recul, je vois comment j’étais en première. C’est intéressant de voir que l’école est là pour nous faire grandir et mais que nous la faisons grandir aussi.

Y a-t-il des professeurs qui t’ont marqué ?
Je ne pense pas. Certes, j’ai un bon feeling avec certains mais je ne crois pas qu’il y en ait qui sortent vraiment du lot.

Quel conseil donnerais-tu à des gens qui voudraient prendre ta place dans les années futures ?
Il faut d’abord se concentrer sur les études, c’est le point essentiel. Il ne faut pas hésiter à demander de l’aide quand on manque de temps. Il faut garder la tête hors de l’eau. Ce n’est pas forcément simple ni de s’en sortir ni de demander de l’aide.

Signé : FX de 3A


Bientôt, d’autres infos sur ce moment toujours intense qu’est la présentation théâtrale lors de la Journée Portes Ouvertes.