Ecoute – Bienveillance & Rigueur

Actualités

C’est en ces mots que Madame Christine PIROTTE, notre nouvelle directrice, a défini les lignes maîtresses de sa nouvelle fonction au sein de notre lycée.

La première conférence de presse de cette année scolaire a permis aux élèves de la 3A – TT de recevoir notre directrice et de lui poser une bonne vingtaine de questions.
Une heure pleine, aucune question éludée, aucun joker, quelques confidences dans un climat serein et ouvert.

Cher Lecteur, Chère Lectrice, à la lecture de l’article qui est en cours de rédaction collégiale, tu seras également convaincu.e que Madame PIROTTE est le choix idéal pour le « pilotage » de notre beau lycée.

Comme le souhaite, à chaque conférence de presse, le rédacteur en chef, deux élèves, Salsabil et Loris, tout deux nouveaux dans l’école, sont allés chercher Madame Pirotte qui achevait sa réunion du matin avec ses collègues de la direction. L’occasion de lui demander son accord pour les photos et les vidéos et ce, avant d’entrer dans la salle de rédaction, le local 227.

Invitée à prendre place, le titulaire a prononcé quelques mots au sujet de la charte de la classe magnifiquement illustrée par Manon avant que ne soit envoyée la première salve de questions.

Salsabil pour le MT : Pour commencer, comment souhaitez-vous qu’on vous appelle ? Madame la Directrice, Madame Pirotte, … ?
Madame Pirotte, en répondant : « Comme bon vous semble, au plus simple pour vous ! », a clairement mis les journalistes à  l’aise et confirmé sa totale adhésion au principe du jeu des questions et surtout des réponses.

MT : Comment s’est déroulée votre première rentrée au Lycée Mater Dei ?
Mme Pirotte : – Très bien ! Ma rentrée a déjà commencé au mois de juillet avant quelques jours de vacances pour mieux reprendre la préparation de la rentrée initiée par Monsieur Axel Bex.

Tout commençait dont parfaitement et les 3A pouvaient ainsi poser les questions suivantes… Le parcours professionnel a ainsi été abordé et Madame la Directrice n’a présenté aucune carte joker quand il s’agit de points plus personnels ou privés.
La suite, très bientôt !

La rédaction du MT
à la recherche, comme chaque année, des correspondants « étrangers »… ou des envoyés spéciaux.


Et pour te faire patienter, Cher Lecteur, Chère Lectrice, voici déjà les questions suivantes :

> Parcours professionnel
– Pourriez-vous, en quelques phrases, évoquer votre parcours professionnel avant de vous présenter au poste de directrice à MD ? Avez-vous choisi la bonne voie d’études dès la première année ?
– Avez-vous déjà occupé ce poste dans une école ? Si oui, la ou lesquelles ?

> Le Lycée Mater Dei
– Pourquoi avoir répondu à l’offre d’emploi du PO de Mater Dei ?
– Changer d’établissement scolaire et surtout quitter le centre de la ville vont vous exposer à un autre cadre socio-culturel. Est-ce un défi pour vous ?
– Vous savez sans doute mieux que nous qu’il y a déjà de grands projets en cours à Mater Dei ? Notamment, la construction d’un nouveau bâtiment, avez-vous, de votre côté, des projets pour notre école ?
– Pour la nouvelle aile, pouvez-vous déjà nous révéler quand débuteront les travaux ? Si il y aura de nouveaux laboratoires ou des salles informatiques, un réfectoire ou une salle de gymnastique, par exemples ?
– Pourquoi laissez-vous votre porte de bureau ouverte le matin ?
– Pourriez-vous vous définir comme directrice en 3 mots ?

>L’actualité :
– Pouvez-vous rapidement nous rappeler en quoi consiste Le Pacte d’Excellence et se concrétisera-t-il à Mater Dei cette année ?
– Le nouveau gouvernement vient de supprimer le fameux « Décret Inscriptions ». Etes-vous plutôt d’accord avec cette décision. Qu’est-ce que cela va changer pour la prochaine rentrée ?

> Privé
– Si ce n’est pas indiscret, pouvons-nous vous poser quelques questions d’ordre privé ?
– Etes-vous mariée et avez-vous des enfants ? Si oui, pouvons-nous savoir si ils sont encore à l’école ou s’ils sont déjà impliqués dans la vie active ?
– Côté loisirs, avez-vous des hobbies, des passions ? Pratiquez-vous un sport ? Allez-vous au cinéma ou au théâtre ? Quel est votre livre de chevet ?