top of page

Justice à la barre

Durant le mois de février, les élèves de 5E et 5F de l’option Sciences Économiques/Droit se sont livrés à un exercice assez inédit, celui de simuler un procès de la Cour d’assise.

 

En effet, l’atelier « Justice à la barre » (animé par le Centre Permanent pour la Citoyenneté et la Participation) a pour objectif de permettre aux élèves de jouer un des différents rôles présents dans un procès en Cour d’assise traditionnel : avocats, juges, procureur du Roi, témoin, accusé, jurés, partie civile,… 

 

Concrètement, les élèves étaient, dans un premier temps, réunis à l’auditoire afin de recevoir les informations de base concernant l’affaire du jour (le meurtre de Mme Henry, riche héritière, en 1896) et recevoir leur rôle pour la simulation avant d’être séparés en groupes préparatoires. Durant cette phase, les élèves ont eu l’occasion de pouvoir préparer leur plaidoirie/prise de parole et de se mettre dans la peau de leur personnage. Une série d’éléments (pièces à conviction) et de témoins (joués par les membres du CPCP) étaient mis à leur disposition afin de solliciter leur créativité et de pouvoir orienter, à leur manière, la tournure du procès en question.

Enfin, après avoir enfilé quelques costumes afin de rendre la simulation d’autant plus réelle, il était temps de faire place à la partie immersive. Chacun s’est alors immiscé dans la peau de son personnage pour tenter d’orienter l’avis des 6 jurés en sa faveur. Il était intéressant de voir les stratégies de persuasion de chaque partie présente dans le procès.

 

Nous vous livrons le témoignage de Sina Hosna (élève de 5F) qui a pu participer à cette expérience immersive :

 

« Vendredi (…), j'ai eu l'occasion avec mes camarades de classe de participer à un atelier où nous étions amenés à prendre part à une simulation de procès de cour d'assise. J'avais personnellement le rôle de Procureur du roi et je devais, par conséquent, requérir une peine pour l'accusé. J'ai trouvé l'exercice très chouette, tant au niveau de la préparation (où nous devions entre autres rédiger des questions à poser aux accusés ainsi qu'aux témoins) qu'au niveau du procès en lui-même. Chacun a pris son rôle au sérieux et a donné le meilleur de lui-même. Au final, nous avons pu le temps d'une matinée, nous glisser dans la peau d'un personnage-clé d'un procès. Une approche interactive que j'ai fortement appréciée ! »

To play, press and hold the enter key. To stop, release the enter key.

press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom

En conclusion, cette activité a permis aux élèves de bien comprendre le déroulement d’un procès en mettant en lumière le système judiciaire belge. Une expérience hors du commun à refaire !

bottom of page